Pourquoi se lancer dans une reconversion professionnelle

C’est devenu un phénomène de plus en plus récurent. Lorsque quelqu’un prend fonction dans une entreprise, il commence au bout de quelques années, à éprouver le besoin d’aller se faire valoir dans un autre domaine, parfois totalement à l’opposé du précédent. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce besoin de trouver sa voie La reconversion professionnelle peut être suscitée par des raisons personnelles ou non, tout dépend du contexte.

Les raisons personnelles

Pour beaucoup d’employés, la quête d’un poste dans une entreprise est d’abord suscitée par le besoin de subsistance. Puisqu’il faut vivre pour avoir des rêves et espérer les réaliser, ces derniers attrapent le premier poste libre et à leur convenance. Ainsi au bout de quelques années, la lassitude et la routine finiront de les convaincre de ce que leur place n’est pas dans ce domaine. Comme le disent les chinois, « Pour travailler toute sa vie sans en avoir jamais l’impression, il faut choisir un travail qu’on aime ». La recherche d’une nouvelle sensation va donc prendre la forme d’une réorientation professionnelle.

Parfois ce phénomène est encore motivé par une raison assez banale. On sait depuis un moment que les employés ne démissionnent pas toujours pour des raisons de salaire. L’ambiance au travail fait aussi partie de ces motifs.

Mais la raison la plus évidente et la mieux partagée de tous les employés tous domaines d’activités confondues, c’est la question salariale. Un salaire insuffisant a tôt fait de convaincre n’importe qui de changer de secteur, ou tout au moins de postuler ailleurs pour un bien meilleur paiement.

Les raisons non-personnelles

Il peut arriver, et ceci est même monnaie courante, que certaines entreprises ne favorisent pas la montée en grade des employés. Il existe même des domaines d’activités dans lesquels obtenir une promotion est un véritable périple. Un employé ambitieux qui se retrouve dans ce genre de cas n’hésitera pas longtemps avant de sérieusement entrevoir son salut dans une reconversion professionnelle Encore plus lorsque l’entreprise ne se montre pas favorable à la signature de contrat à durée indéterminée, le fameux CDI. Avouons que ce n’est le type de contrat qui avantage l’employeur, c’est l’une des raisons pour lesquelles les entreprises sont très réticentes à cette idée. Pour d’autres, une mauvaise ambiance au travail, des problèmes de communication interpersonnelle avec le management ou les collègues vont provoquer des réflexions à l’origine d’une reconversion.

Si l’insatisfaction est très souvent le moteur qui pousse les uns et les autres à opter pour une reconversion professionnelle, la quête d’une expérience généralisée et multiples est le moteur d’autres personnes. Le fait de passer d’une activité à une autre, d’un domaine à un autre, augmente considérablement la taille de l’éventail de l’expérience de l’employé qui utilise une technique comme celle-là. Cela enrichit suffisamment son CV et le rend pour ainsi dire incontournable dans plusieurs domaines. Dans certains cas, certains vont même jusqu’à enrichir leurs expériences au plan international.

Certes, on dira qu’il n’y a pas d’âge pour se reconvertir dans un autre secteur d’activité, mais on observe cependant que ceux qui s’y adonnent  fréquemment sont souvent proches de la quarantaine pour des raisons évidentes de quête d’une situation stable, notamment au niveau financier.